L’écluse s’adapte aux rythmes scolaires.

 

L’écluse s’adapte aux rythmes scolaires.

Les horaires du pont changent pour s’accorder avec le changement des rythmes scolaires.

Ces horaires avaient été modifiés pour accomoder la semaine de 5 jours d’école. Avec un retour aux 4 jours, les horaires de sortie des enfants ne sont plus en phase avec les horaires du pont

Voies Navigables de France et la Compagnie Nationale du Rhône ont en conséquence accepté de modifier les horaires durant lesquels le pont est systématiquement baissé.

Ainsi dès le 8 Janvier, le pont sera systématiquement baissé de :

  • 6h30 à 6h40
  • 7h20 à 8h45
  • 11h15 à 12h20
  • 13h15 à 14h00
  • 16h15 à 17h00

Vers une grève à l’école Paul Eluard ?

ECOLE PAUL ELUARD

La ville a été informée par l’Inspection de l’Education Nationale que  » Tous les enseignants de l’école élémentaire Paul Eluard ont déposé des déclarations préalables d’intention de grève pour le lundi 8 janvier 2018″.

Réponse de Monsieur Christophe PACOHIL, chef de cabinet de Monsieur Jean-Michel BLANQUER, ministre de l’éducation nationale.

Mesdames, Messieurs,
 Veuillez trouver jointe, la réponse à votre correspondance que vous adresse Monsieur Christophe PACOHIL, chef de cabinet de Monsieur Jean-Michel BLANQUER, ministre de l’éducation nationale.
 Nous vous en souhaitons bonne réception.
 bien cordialement,
  Bureau des cabinets des Ministres
Département des correspondances des élus, des citoyens et des interventions
 110 rue de Grenelle
75357 PARIS SP 07
 01.55.55.10.10.
cid:image001.jpg@01D36E98.BF8364E0

Communiqué des conseillers départementaux du canton d’Arles

Communiqué des conseillers départementaux du canton d’Arles  Aurore Raoux  – Nicolas Koukas:
Dès le 30 novembre prochain, les contrats des aides administratives à la direction #(AADE) de l’école maternelle France Bloch et de l’école élémentaire Jules Verne arriveront à leur terme et ne seront pas renouvelés.
Les équipes éducatives vont ainsi perdre un soutien essentiel à l’instauration d’un #climatscolaire serein et d’un #dialogue constant avec les familles. La mise en place et la #réussite des projets seront compromises par cette #réduction de #moyens.
Nous partageons le #mécontentement et l’incompréhension des parents d’élèves, nous les soutenons dans leurs actions.
Nous espérons qu’une solution sera trouvée pour rassurer les familles et permettre aux enseignants de se concentrer sur les apprentissages plutôt que sur la gestion des tâches administratives.
#AADE #desmoyens #écoles

 

Collège Maximilien Robespierre

Semaine du 21 au 27 novembre (semaine B)

EVENEMENTS INTERNES

 

 Du 06 au 28 novembre : Evaluations nationales français et mathématiques 6°
 Du 20 novembre au 1er décembre : Stages d’application 3° et 4° Segpa
 Du 27 novembre au 1er décembre : Préparation des conseils de classe
MARDI 21 NOVEMBRE

Accueil d’un élève en mini-stage d’intégration SEGPA

13h : Commission voyages scolaires en salle 002

13h : Audition des élèves danseurs et humour en salle polyvalente

17h15 : Réunion d’information pour le voyage en Angleterre au réfectoire
MERCREDI 22 NOVEMBRE
JEUDI 23 NOVEMBRE

13h : Réunion d’information CVC en salle polyvalente
VENDREDI 24 NOVEMBRE

Dernier délai pour le retour des billets de tombola ski
LUNDI 27 NOVEMBRE

Collège au cinéma
EN PREVISION
 05 décembre : CA à 17h15 – Budget et installation des commissions

INFO 1 ER TRIMESTRE COLLÈGE ROBESPIERRE

Entretien du 13 novembre 2017 IEN ( inspectrice de l éducation nationale )

entretien avec l IEN (inspectrice de l’éducation nationale) :pour le devenir des postes d’AADE dans nos écoles .

Lundi 13 novembre les 2 associations de parents d’élèves (AAPE et FCPE) représentés par : Mme MORVAN Virginie (AAPE)  et Mme CHATEUR Chiraz (FCPE) ont été reçues par l’IEN, Mme Mahussier.

Nous lui avions adressé un courrier dans lequel nous demandions le maintient des AADE, en lui rappelant la problématique particulière liée au territoire et à notre situation en REP.

En parallèle les directeurs d’écoles avaient également adressé un courrier demandant le maintient des contrats aidés dans leurs écoles.

Réponse de l’IEN : c’est une décision du gouvernement et, sans budget accordé pour l’emploi de ces  personnels, la fin des contrats aidés est inévitable.

Il est proposé aux AADE qui le souhaitent de déposer une candidature pour un emploi d’AESH.

Nous avons exposé notre point de vue à Mme Mahussier : le recrutement des AADE avec un véritable contrat < éducation nationale > et non un contrat aidé. L’utilité des postes est incontestable et l’IEN est la première à le reconnaître ! Elle est conscience du réel besoin de pérenniser les postes d’aides à la direction mais la décision est prise par le gouvernement, et elle ne saurait répondre seule à notre requête.

Nous remercions Mme Mahussier pour son accueil et son écoute, et comptons sur sa bienveillance pour faire remonter à ses supérieurs hiérarchique notre demande.

L’action et le combat pour conserver nos AADE continues car nous aspirons à une école de la république de qualité.